Le Domaine de Besombes : L'histoire d'une famille de vignerons

Leur raison de vivre : développer et transmettre un domaine séculaire.C'est dans cet esprit qu' après Amédée, Damien de Besombes Singla, a repris le flambeau....
En hommage à ses ancêtres, ses cuvées remarquables portent leurs prénoms : Esprit, Justin, Amédée, Tiburce.

L'histoire du domaine se confond avec la saga familiale des Besombes Singla, ancienne famille du midi fixée à Rivesaltes sous Louis XV. Sa fondation et son évolution sont connues depuis 1760. Trois personnages l'ont plus particulièrement marqué:

 

Au XVIII° siècle, Joseph-Antoine-Tiburce, procureur des fermes du roi, constitue le domaine avec sa femme.

Au XIX°Justin-Jules-Ferdinand le développe en fondant à Paris, une maison de vins et d'alcools.

Au XX°Amédée de Besombes Singla, viticulteur et magistrat, en le modernisant, parachève l'oeuvre de ses aïeux.Son adoption par sa tante Louise Singla, complète le domaine du vignoble d'Esprit Singla.

Le vin dans l'Histoire du Roussillon

De l’époque antique au haut moyen-âge nous savons que grâce à l’industrie des marais salants, des vignes furent plantées en bordure de l’étang de salses et sur les coteaux tertiaires de l’Agly en Languedoc-Roussillon.

 

Plus tard au  IX ème siècle les actes attestent de la présence de  vignes sur le territoire de la plus part des villages du Roussillon jusque dans des localités d’altitude d’où elles ont aujourd’hui disparues. A cette époque la viticulture a pris une valeur institutionnelle, grâce au culte chrétien et de la liturgie de l’Eglise ou le vin comme le pain est sacralisé. Ainsi les évêques et les monastères furent-ils pour beaucoup dans le regain et l’extension de la vigne : « l’antique boisson des dieux et des héros »  y gagna en prestige. Ainsi dès le IX les monastères de Sainte marie du Vallespir, Saint Génies des Fontaines, Saint Andre de Sureda, Saint Michel de Cuxa et bien d’autres cultivent la vigne dont ils tiraient un notable revenu.

 


 

Ainsi il ne fait aucun doute que le vignoble de Salses est très ancien. IL a toujours produit un vin renommé, qui selon Grimod de la Reynières ((1758-1838) premier journaliste gastronomique) sont les meilleurs vins de liqueur d’Europe.  Le vin de Rivesaltes était présent à la table du roi à Versailles jusqu’à celle de Voltaire qui écrivant au gouverneur du fort de Salses, disait « qu’il éprouvait du plaisir lorsqu’il buvait un coup de vin de salses, bien que sa faible machine ne soit pas digne de cette liqueur. »

 

Les archives en notre possession  mentionnent sa présence lors de l’achat du Mas Saint Michel en 1868 par Esprit et Léonie Singla à la famille Llobet: il est décrit qu’autour de la maison de maître et des dépendances la culture de la vigne est majoritaire.


Si vous désirez en savoir plus sur le vignoble du Roussillon et sur les richesses de son terroir, nous vous recommandons les circuits oenotouristique «   Vinotour » de Clémence Giraud et de Dominique Laporte qui vous ferons découvrir les beautés des paysages catalans et toutes les diversités des vignobles et des vins qu’ils procurent.

 

domaine de Besombes, wine cellar, south of France gift